Politique

Politique poubelle

Si à l'époque certains malveillants parlaient de "la France d'en bas", nous, nous subissons en revanche "la politique de très très bas..." Politique poubelle

Si nos anciens aime à parler d’une télé-poubelle, voire d’une génération poubelle, nous vous démontrons aujourd’hui que nous sommes malheureusement envahis par la politique poubelle. Grâce à l’experte en la matière, vous l’aurez reconnue bien évidemment, c’est Nadine Morano. Du populisme idiot et de bas étage, un niveau de réflexion bien inférieur à celle que les médias aiment à traiter d’idiote, Nabilla. Nadine Morano est l’apogée de la débilité, et ferait un carton auprès de chasseur alcoolique dans un bled perdu déjà entamés à l’eau de vie vers 5h30 du matin, quoi que…

Nadine Morano a fait un pas de plus vers les marécages les plus sombres du marigot politique. Estimant ne plus se sentir chez elle en France, elle est allée s’en émouvoir en cherchant quelques soutiens : “Moi, dans le quartier où j’ai grandi, il y avait quatre familles africaines. Quatre ! Dont une est restée ma meilleure amie.”

“Après quand vous retournez dans ce quartier… Regardez la Gare du Nord. On n’a plus l’impression d’être en France, on a l’impression d’être en Afrique. Non mais… Vous arrivez à la Gare du Nord, c’est l’Afrique, c’est plus la France. On n’a pas le droit de le dire, bah je le dis parce que c’est vrai.”

Candidate à la primaire des Républicains, l’eurodéputée avait déclaré, à l’automne, que la France était “historiquement un pays de race blanche”. C’était sur le plateau d’ONPC. Des déclarations qui s’apparentent à l’une des manières les plus nauséabondes de faire de la politique.

Code à intégrer Normal Grand

Advertisement

Commenter