Sport

Pistorius revient à la barre

Peut-on ignorer que l'on va tuer quelqu’un lorsqu'on tire quatre balles dans la porte d'un étroit cabinet? Pistorius revient à la barre

La Cour suprême d'appel sud-africaine a reconnu aujourd’hui, (jeudi 3 décembre 2015), l'athlète paralympique Oscar Pistoriuscoupable du meurtre de sa compagne, ouvrant la voie à une peine de prison d'au moins quinze ans. L'accusé est coupable de meurtre, ayant eu des intentions criminelles au moment des coups de feu. L'affaire est renvoyée à la juridiction de première instance pour revoir la sentence. Cette décision n'implique pas un nouveau procès, mais simplement une nouvelle délibération pour modifier la peine de prison.

 

En première instance, Oscar Pistorius avait été condamné à cinq ans de prison pour "homicide involontaire", pour avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp de quatre coups de feu tirés à travers la porte des toilettes de sa maison de Pretoria, dans la nuit de la Saint-Valentin 2013. Il avait pu sortir au bout d’un an, et avait été placé aux arrêts domiciliaires dans la somptueuse propriété de son oncle. Il était soumis à des travaux d'intérêt général.

 

La Cour d'appel n'a pas remis en cause la version de l'accusé, affirmant qu'il croyait qu'un cambrioleur s'était introduit dans la maison, et qu'il ignorait que son amie ne se trouvait plus dans le lit au moment où il a fait feu. Mais le fait qu'Oscar Pistorius, tire quatre balles de gros calibre à hauteur d'homme dans la porte d'un étroit cabinet de toilette, ne pouvait pas ignorer qu'il risquait de tuer quelqu'un.

Code à intégrer Normal Grand

Advertisement

À lire aussi sur RankBank
Commenter