Politique

La théorie du complot des Eagles

Jesse Hugues affirme que l'effectif de vigiles n'était pas à son complet le 13 Novembre et que ça n'est sûrement pas un hasard. La théorie du complot des Eagles

Jesse Hughes, le chanteur du groupe Eagles of Death Metal, pense que l'absence de plusieurs vigiles chargés de la sécurité du concert le soir du 13 novembre 2015, n'est pas due au fruit du hasard.

 

"Lorsque je suis arrivé dans la salle, je suis passé devant le type qui était en charge de la sécurité des backstages (coulisses). Il ne m’a même pas regardé. Je suis allé directement voir le promoteur du concert pour lui demander 'c’est qui ce type? Je veux qu’on mette un autre mec'. Il m’a répondu 'quelques-uns des gardes de sécurité ne sont pas encore arrivés'. Et en fait j’ai découvert que six gardes ou quelque chose comme ça ne sont jamais venus".

 

Bien que le chanteur ait expliqué ne pas vouloir tirer de conclusions avant la fin de l'enquête de la police, il a conclu: "Il semble assez évident qu'ils devaient avoir une bonne raison pour ne pas venir". Des déclarations qui laissent penser que certains vigiles auraient ainsi pu être au courant des attentats dans la salle de spectacle. Une thèse qui reste, pour l'heure hypothétique, puisque rien dans l’enquête ne permet de l’accréditer. Le groupe fait-il de tout pour faire parler de lui ? Se sentent-ils légitimes pour faire de telles accusations ? Si chacun y va de sa théorie, les Eagles ont-ils alors quelques choses à voir avec les attentats ? Respirez un coup les gars…

Code à intégrer Normal Grand

Advertisement

À lire aussi sur RankBank
Commenter