Ciné & Télé

L’ éveil de la force de la production de Star Wars

Selon Abrams le réalisateur, co-producteur et co-scénariste du prochain Star Wars, tout était là, mais il fallait créer un univers merveilleux... L’ éveil de la force de la production de Star Wars

Le mot d’ordre pour ce dernier opus de Star Wars était « merveilleux ». Tout devait l’être. L’univers, l’histoire, les personnages. Le But n’étant pas de donner une explication à tout, ni de faire des placements de produits qui auraient été raflés dans tous les Disney Store du monde. Les scénaristes et la production ont voulu avant tout se faire plaisir et non contenter qui que ce soit.

 

Selon Abrams, il aurait été aisé de sombrer et de vouloir faire du fan-service. En passant ses journées avec des Stormtroopers, des chasseurs TIE, des X-Wing et Harisson Ford en Han Solo la tentation était plus que grande. Et le bonhomme s’y connait c’est aussi un fan de Star Wars et il sait pertinemment qu’en balançant un Han Solo de légende et des Storm Trooper, le fan de base est déjà au bout de sa vie.

La jolie surprise, c’est aussi la discrétion de Disney sur ce coup. Pas de teaser en masse, pas d’abus marketing en attendant le bébé. Vraiment classe sur ce coup.

 

Une des grandes difficultés fut aussi de trouver de nouvelles têtes, des jeunes acteurs principaux, capables de tout faire et de fidéliser un fan qui est déjà presque serviteur de la cause, puisqu’il allait apparaître non pas seulement dans le Réveil de la Force mais aussi dans les deux autres films de la nouvelle trilogie.

Pensez-vous que le dernier Star Wars sera aussi bon que les autres?

Code à intégrer Normal Grand

Advertisement

À lire aussi sur RankBank
Commenter