Musique

Eric Clapton condamné pour la pochette de Layla...46 ans après

A l’époque de la sortie de l’album, le guitariste et son groupe utilisent le tableau La jeune fille au bouquet pour illustrer la pochette. Eric Clapton condamné pour la pochette de Layla...46 ans après

Le légendaire Eric Clapton a été condamné par le Tribunal de grande instance de Paris à verser 15 000 euros à la famille du peintre français Emile Frandsen pour avoir dénaturé un de ses tableaux.

 

« Layla, you’ve got me on my knees ». En 1970, quand l’album Layla and other assorted songs est sorti, Eric Clapton ne savait pas à quel point c’était vrai. A l’époque de la sortie de l’album, le guitariste et son groupe, Derek and the dominos, utilisent le tableau La jeune fille au bouquet pour illustrer la pochette de leur vinyle. On pourrait penser qu’il s’agit donc d’un problème de droits et d’utilisation de la peinture sans autorisation.

 

 Mais il n’en est rien, le tableau a été offert par le fils d'Émile Frandsen qui avait hébergé Derek and the Dominos à Valbonne, dans les Alpes-Maritimes. Ils pouvaient alors, dans une certaine mesure, en utiliser l’image. Ce qui pose problème dans cette affaire, c’est une réédition de l’album pour les 40 ans du groupe. Dans ce coffret collector, l’œuvre est présentée en trois dimensions dans un "pop-up" et un autocollant est inclus avec le tableau ainsi qu'une reproduction sur carton. Il n’en a pas fallu plus pour que le tribunal estime qu’il s’agissait d’une dénaturation du tableau original et condamne l’artiste.

Code à intégrer Normal Grand

Advertisement

À lire aussi sur RankBank
Commenter