Sport

Doit-on craindre la Roumanie ce soir?

Alors qu'on ne les soupçonne pas, les roumains pourraient s'avérer être de sérieux adversaires durant cette compétition... Doit-on craindre la Roumanie ce soir?

Si la Roumanie n’a pas terminé en tête de son groupe des éliminatoires, les hommes d’Anghel Iordanescu étant devancés par la surprenante Irlande du Nord dans le groupe F, le premier adversaire de l’équipe de France n’en a pas moins réalisé une campagne de qualifications remarquable. A tel point qu’avec seulement deux petits buts encaissés, la Roumanie peut se targuer d’avoir été la meilleure défense durant ces éliminatoires, devançant l’Espagne et l’Angleterre, qui n’ont pourtant concédé que trois buts.

Ciprian Tatarusanu n’est assurément pas le gardien le plus réputé du Vieux Continent. Pourtant, si la Roumanie a terminé avec la meilleure défense de la phase de qualifications, elle le doit notamment au portier de la Fiorentina. Tatarusanu a en effet été le gardien le plus efficace lors des éliminatoires, effectuant, selon Opta, pas moins de 22 arrêts sur les 24 tirs concédés. Soit un ratio de 91,7% d’arrêts qui lui permet de devancer Revichvili, le portier géorgien (86,4%) et Halldorsson, l’Islandais (85,7%).

 

Si les Roumains n’ont pas brillé lors de leurs récents matches de préparation à l’Euro 2016, concédant notamment un match nul face à la RD Congo avant de s’incliner face à l’Ukraine (4-3), cette défaite face au voisin ukrainien constitue la seule défaite de la Roumanie lors de ses 20 derniers matches. Invaincus lors de la campagne de qualifications, les Roumains peuvent notamment se targuer de deux matches nuls face à l’Italie et l’Espagne.

Raphael Varane et Mamadou Sakho sur le flanc pour cet Euro 2016, Didier Deschamps a dû recomposer sa défense et associer Adil Rami, l’appelé de la dernière heure, à Laurent Koscielny. Une charnière centrale sans beaucoup d’expérience, puisqu’avant les deux rencontres amicales de ces derniers jours, les deux hommes n’avaient été associés qu’à deux reprises: à l’occasion d’un France-Etats-Unis (1-0), en amical en 2011, et lors du France-Espagne de l’Euro 2012 (0-2). Bilan de ces quatre matches: 3 victoires et une défaite. Et quatre buts encaissés.

Code à intégrer Normal Grand

Advertisement

À lire aussi sur RankBank
Commenter