À table!

Devenir vegan, pour ou contre ?

Être vegan, ce n'est pas seulement une manière différente de s'alimenter. C'est un véritable changement de mode de vie refusant de consommer tout produit issu des animaux et de leur exploitation. Seriez-vous prêt à franchir le pas ? Devenir vegan, pour ou contre ?

Le véganisme ne semble plus être (seulement) une mode. De nombreux nouveaux adeptes semblent se laisser séduire par la tendance venue des pays anglosaxons en 2010. 

Mais pour tous ceux qui sont un peu perdus, clarifions tout d'abord la différence entre le véganisme et le fait d'être végétalien. Si les végétaliens ne mangent rien d'origine animale, les adeptes du véganisme vont eux plus loin.

Il s'agit en effet d'un mode de vie qui ne concerne pas seulement les habitudes alimentaires mais qui refuse selon le Larousse "de consommer tout produit, vêtements, chaussures, cosmétiques... issu des animaux et de leur exploitation." En clair, on ne porte plus de cuir ni de laine et on n'utilise plus de cosmétiques ou produits d'entretien contenant des ingrédients d'origine animale (à base de cire d'abeille par exemple). On oublie enfin les loisirs exploitant les animaux tels que l'équitation, le cirque et bien entendu la chasse.

Être vegan est aussi une manière de penser autrement nos habitudes de consommation et gaspillage. Vous l'avez compris, que ce soit par respect écologique ou animal, les raisons de devenir vegan sont nombreuses.

Côté alimentation, il faudra par contre y aller progressivement avant de tout arrêter au risque de mettre en danger sa santé.

On remplace peu à peu les produits carnés par des aliments tels que le tofu ou les protéines de soja et les produits laitiers par des boissons végétales (lait de soja ou d'amande) ou du faux-mage à base de noix de cajou (oui, ça exsite). Pour le beurre, on peut faire avec de l'huile de coco.

Bien sûr, il faut faire attention aux apports nutritionnels notamment au manque de fer présent surtout dans la viande rouge. Heureusement, on peut en retrouver dans les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots blancs et rouges), les oléagineux (noix, amandes, graines de sésame), le tofu, les graines germées ou encore le quinoa.

Il faudra aussi faire face à la pression sociale. Seuls 5% des Français seraient végétariens ou vegan et difficile d'éviter la viande dans la cuisine traditionnelle...

Devenir vegan, vous êtes pour ?

Code à intégrer Normal Grand

À lire aussi sur RankBank
Commenter