Web & High Tech

C'est le jour J pour réveiller votre force

Palam pa pa papalampa...On a tous la petite musique dans la tête aujourd'hui! Et nous on a vu "Le réveil de la force"... C'est le jour J pour réveiller votre force

Spectaculaire, sombre et palpitantStar Wars VII: Le réveil de la force, le chapitre inaugural de la nouvelle trilogie de La guerre des étoiles, retrouve l’ambiance space opera des origines avec en prime le retour des grands héros de la monumentale saga entamée dans les années 1970, princesse Leia, Luke Skywalker et Han Solo en tête.

L'histoire de ce premier chapitre réalisé par J. J. Abrams se déroule trente ans après les événements du Retour du Jedi sorti en 1983. Souvenez-vous, le combat entre Luke Skywalker et l’empereur Palpatine scellait la défaite de l’Empire. Dans la scène ultime demeurée épique, le seigneur Darth Vader se sacrifiait pour sauver son fils Luke des pouvoirs de l’empereur.

Aujourd’hui, le masque de Darth Vader n’est plus qu’une relique adulée par Kylo Ren (Adam Driver), un nouveau méchant tourmenté et qui nourrit l’ambition de rétablir un ordre impérial en détruisant la Nouvelle République.

Nul ne sait où se trouve le mythique Luke Skywalker, le dernier Jedi réfugié quelque part dans la galaxie n’a plus donné aucun signe de vie. Pendant ce temps, la Résistance s’organise tant bien que mal autour de Leia Organa (Carrie Fisher), sœur de Luke. Quant à Han Solo et son complice Chewbacca (Peter Mayhew), ils sont redevenus des contrebandiers.

Mais l’espoir demeure, puisque Poe Dameron (Oscar Isaac), un des meilleurs pilotes de la Résistance, possède la carte révélant la cachette de Luke. De peur qu’elle ne finisse dans les mains de l’ennemi, il dissimule le plan convoité dans les circuits de son droïde BB-8 (une version moderne de R2-D2) qui s’enfuit sur la planète désertique Jakku où il fait la connaissance de Rey (Daisy Ridley), une pilleuse d’épave. Ils sont plus tard rejoints par un prénommé Finn (John Boyega), un stormtrooper en fuite…

Code à intégrer Normal Grand

Advertisement

À lire aussi sur RankBank
Commenter