Politique

12 sous-marins, 34,5 milliards d'euros, 1 Valls fier, 1 électorat perdu (?)

Jamais un industriel français n'en avait remporté un d'une telle dimension. Vendre des armes pour des milliards c'est la nouvelle gauche? 12 sous-marins, 34,5 milliards d'euros, 1 Valls fier, 1 électorat perdu (?)

 Jamais un industriel français n'en avait remporté un d'une telle dimension, souligne-t-on au ministère de la Défense. Pas même Airbus, qui n'a jamais fait mieux que 21 milliards d'un coup ! Ce contrat se préparait depuis plus d'un an, pour fournir à la marine australienne douze sous-marins capables de croiser sur de longues distances loin de leurs bases, afin de remplacer la flotte actuelle, vieillissante et inadaptée.

Le Premier ministre australien, Malcolm Turnbull, a annoncé mardi matin que les Français de DCNS avaient été retenus, au détriment du chantier allemand ThyssenKrupp Marine et d'un consortium japonais associant Mitsubishi Heavy Industries et Kawasaki Heavy Industries. Selon Turnbull, « les recommandations lors du processus d'évaluation des offres ont été sans équivoque : l'offre française est la plus à même de répondre aux besoins uniques de l'Australie. »

Ce contrat de 34 milliards d'euros permettra à l'industrie française de fournir - dans des conditions précises qui restent à discuter - douze navires, en remplacement des six sous-marins Collins existants. L'une des dernières discussions entre les Français et les Australiens a porté sur les chantiers qui construiraient ces navires, l'une des options étant que les quatre premiers d'entre eux soient assemblés à Cherbourg, les derniers l'étant aux chantiers d'Adélaïde.

Code à intégrer Normal Grand

Advertisement

À lire aussi sur RankBank
Commenter